Thursday 1 November 2018
LE COIN DU BARISTA

SOS restaurateurs et petits débits de boissons : comment optimiser les commandes de café

Business-optimize-Low-Coffee-Consumption

 

Les relations avec les clients, la publicité, les relations publiques… ceux qui pensent que le succès d’un restaurant ou d’un bar ne repose que sur ces éléments, outre le menu proposé, oublient un aspect tout aussi essentiel : l’approvisionnement et la gestion des stocks. Rendre la stratégie des commandes efficace pour les différents types de produit et contrôler les stocks, de sorte qu’ils ne soient pas insuffisants ou, au contraire, excessifs, peut vous aider à gérer les coûts et à augmenter les profits de votre activité de restauration.

 

Gérer les stocks de café

Le café appartient, lui aussi, à la catégorie de produits de durée moyenne. Même s’il se conserve plutôt longtemps, mieux vaut ne pas en acheter en trop grandes quantités, afin de préserver tout son arôme et son parfum naturel. S’agissant d’un produit sec, le café ne s’altère pas mais, après quelques mois, il perd déjà en parfum et en intensité, c’est pourquoi l’idéal serait de pouvoir garantir au client un café préparé à partir de grains fraîchement moulus. Vous souhaitez en savoir plus sur le processus de torréfaction et de préparation ? Découvrez les formations dispensées par des professionnels du café de l’Académie du Caffè Vergnano et élargissez votre horizon professionnel!

 

La comptabilité matières : savoir gérer ses commandes

L’efficacité, c’est d’une part réduire les gaspillages, et d’autre part, limiter les coûts. Pour ce faire, il est important qu’une personne, de préférence un comptable salarié, tienne un registre constamment mis à jour avec toutes les marchandises qui entrent et sortent du lieu de stockage : l’inventaire permanent, qui correspond, dans sa version la plus moderne, à une fiche informatique. Il sera ainsi plus facile pour le gérant d’identifier les produits à recommander et les quantités inhérentes, en fonction de l’état des stocks en temps réel (classés par type de marchandise et par durée de conservation) et des consommations de l’établissement, qui peuvent varier selon la période de l’année et la saisonnalité de certains produits.

 

Le Café, élixir de longue… fidélité

Vos clients semblent boire moins de café qu’à l’accoutumée? Abstraction faite du motif sociologique ou nutritionnel qui se cache derrière, qu’il s’agisse de restrictions budgétaires dues à la crise ou d’une nouvelle tendance passagère qui, aujourd’hui, diabolise la tasse de café pour, demain, l’encenser et lui trouver toute une série de vertus pour combattre le vieillissement cellulaire, adoptez des stratégies marketing spécifiques qui réveilleront l’intérêt de vos clients pour un bon expresso italien. Un exemple? Les formules business lunch, avec café compris. Ou, le « bon » café : tous les X coupons collectionnés, un expresso offert. L’un de vos clients est un habitué de votre restaurant ou bar? Servez-lui un café en lui offrant la chantilly, de temps à autre! Vous serez gagnant sur le long terme : votre client confirmera sa préférence pour votre établissement. Si vous vendez des paquets de grains ou de mélanges moulus au détail, exposez-les à la vue de tous, à commencer par les premiers inventoriés, pour les écouler de façon plus efficace. Quant aux paquets qui risquent de devenir trop vieux pour être vendus, proposez à vos clients d’en acheter 2 pour le prix d’1 ou d’autres offres similaires.