Génération Z: quelle est la relation des très jeunes avec les bars et cafés

Génération Z: quelle est la relation des très jeunes avec les bars et cafés

Les membres de la Génération Z ont moins de 25 ans et sont nés entre 1995 et 2010. Étant donné leur jeune âge ils vivent majoritairement en famille et influencent leur choix d’achat.

Les natifs de la technologie et les experts des médias sociaux, principalement Instagram, préfèrent l’utilisation des images aux mots. Mais cela ne se traduit pas en superficialité, au contraire. Ils montrent un grand intérêt pour le travail (et l’indépendance économique qui en résulte) et pour des questions importantes telles que l’environnement, l’égalité des sexes et l’inclusion sociale.

La prédilection pour la technologie ne les éloigne pas du monde physique et ils recherchent la sécurité et la stabilité à traves le contact humain.

Les très jeunes sont des consommateurs attentifs, ils lisent les étiquettes, s’intéressent à ce qu’ils achètent et prêtent attention aux entreprises capables d’attirer leur attention en peu de temps avec des histoires et des contenus (à partir de l’origine des matières premières au processus de production, jusqu’aux implications de l’engagement social). Bien qu’ils n’aiment pas particulièrement les marques spécifiques, ils s’attachent à celles qui se montre le plus soucieuses de la qualité et du respect de l’environnement et des personnes.

Génération Z: quelle est la relation des très jeunes avec les bars et cafés

LA RELATION AVEC LE CAFÉ

Une étude de Caffè Vergnano menée par Survey Mokey révèle que, comme le reste des Italiens, même les jeunes de 20 ans aiment le café (le 95% des répondants en consomment) et en boivent aussi bien à la maison qu’à l’extérieur (le moka est la préférée par 53% des interviewés, qui l’alternent avec des capsules et des dosettes).

Ils le choisissent d’abord pour le goût, puis pour l’énergie qu’il leur apporte et enfin pour accompagner un moment de pause. Consommé de préférence le matin et l’après-midi, l’espresso se boit surtout en compagnie.

70% des personnes interrogées boivent 1 à 2 cafés par jour à la maison et l’achètent à travers différents réseaux, y compris principalement le supermarché, suivis par l’e-commerce du fabricant et d’Amazon en troisième place.

Ils sont très curieux de l’univers de l’espresso, dont ils aiment découvrir tous les aspects, en particulier ceux liés à la production, aux préparations (qu’ils aimeraient reproduire chez eux, à travers des tutoriels spéciaux), et à l’histoire.

LA GÉNÉRATION Z AU BAR

La fréquentation du bar fait certainement partie des habitudes des très jeunes: 32% y vont tous les jours, 33% de 1 à 3 fois par semaine, et 13% même plusieurs fois par jour. Ils commandent principalement un espresso (74%), suivi du cappuccino (49%), tandis que d’autres boissons comme le ginseng ne sont pas particulièrement appréciées (17%).

Le bar représente l’un des lieux de rencontre par excellence, où vous pouvez passer votre temps libre, expérimenter, hors ligne, des relations humaines et cultiver des amitiés.

Les membres de la génération Z se déclarent assez fidèles au bar de confiance, mais cela ne leur empêche pas de tester de nouveaux endroits. Le choix de l’emplacement est influencé par l’offre supplémentaire (présence de la zone d’étude, disponibilité du wi-fi …) et par l’expérience qui leur est offerte, accompagnant le café. La qualité reste une priorité, mais l’histoire de ce qui est servi et la capacité à s’engager avec un contenu intéressant sont des éléments qui font la différence pour définir le café idéal. Parmi les autres particularités qui guident le choix du lieu, la possibilité d’essayer de nouvelles méthodes d’extraction, preuve supplémentaire de l’importance d’une préparation adéquate du barista et d’une formation continue.

Une grande attention doit être portée aux aliments qu’ils préfèrent frais, produits de manière durable, biologiques, avec des ingrédients naturels dont ils connaissent l’origine. Habitués à l’expérimentation, ils aiment les combinaisons de saveurs originales, l’influence d’autres cultures, et se soucient de leur santé.

La technologie est certes au centre de la vie des membres de la Génération Z, et ils l’utilisent pour simplifier leur vie, demandant ainsi la possibilité de paiements numériques ou de rejoindre des programmes de fidélité intégrés à leurs smartphones, mais ils ne sont pas prêts à renoncer au contact humain. Ils continuent de préférer le lieu physique et la boutique capable de satisfaire leurs attentes et de satisfaire leurs goûts et leurs comportements au online.

Condividi l'articolo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *